Quand on évoque Thouars dans notre région, un
monument revient toujours au premier plan : le
château. Son histoire n'est pas toujours la plus
connue. Revenons en arrière…

L'histoire ancienne de Thouars est souvent évoquée
en remontant au VIIIe siècle, en 762 exactement.
Cette date est marquée par la présence de Pépin le
Bref, roi des francs, à Thouars. On apprend dans
plusieurs écrits qu'il prend possession de cette ville
en l'assiégeant et en détruisant un castrum (forteresse construite en bois).

Les siècles se suivent et le château évolue
lentement. Autour de l'an mil, la forteresse des
vicomtes de Thouars est de type château à motte,
c'est-à-dire une construction de bois bâtie sur une
levée de terre circulaire, le tout protégé par des
palissades de bois.

Château en 2006
La forteresse se renforce à la fin du XIIe siècle par la construction d'une enceinte constituée de
tours et de courtines hautes de six à dix mètres. Cette nouvelle muraille protège le château mais
aussi la ville toute entière. Quarante tours sur près de quatre kilomètres de long vont faire de
Thouars une des principales place fortes de l'Ouest.
Tenter de retracer l'histoire du château de Thouars avant le milieu du XVIIe siècle est toujours
aussi difficile. En effet, il n'y a jamais eu de réelles fouilles archéologiques réalisées sur ce site.
De plus, très peu d'écrits évoquent les différents bâtiments antérieurs au château actuel.
L'absence de vues antérieures au XVIIe siècle empêche d'imaginer avec précision à quoi
ressemblait la pourtant célèbre place forte des vicomtes de Thouars.
A la fin de la période médiévale, au XVe siècle, le site du château évolue tout de même. Le donjon
médiéval subsiste et plusieurs bâtiments de taille et d'architectures différentes le jouxtent.
Dès le début du XVIe siècle, la famille de La Trémoïlle entreprend la construction de la Collégiale,
Sainte-Chapelle de Thouars. Celle-ci, construite sur une portion de la muraille à l'est ne semble
pas toucher au château.
Plusieurs études réalisées traitant de la construction du château s'opposent sur l'emplacement du donjon et de ses anciennes annexes. Il pouvait être à proximité des façades nord de la chapelle ou bien à l'emplacement de l'actuelle cour d'honneur. Seules des fouilles archéologiques permettraient d'en fixer l'exact emplacement.
Château vu du Thouet en 2006
Dès 1628, Marie de la Tour d'Auvergne, Duchesse de La Trémoïlle, entreprend la construction d'un pavillon de taille modeste contre une partie du vieux château. L'objectif est d'y aménager des appartements confortables pour elle-même et ses enfants.
Il s'agit d'une construction de qualité médiocre en pierre de moellons, sans rapport avec le soin apporté à l'édification de la chapelle ou des actuelles façades du château

Ces travaux marquent le départ d'un vaste chantier de construction qui s'étalera de 1635 au début du XVIIIe siècle.

© Service Ville d'art et d'histoire, Ville de Thouars
Si vous souhaitez utiliser ce document
dans un cadre public ou professionnel,
merci de nous contacter pour obtenir
une autorisation.

Service Ville d'art et d'histoire
Hôtel de Ville - BP 183
79103 Thouars
Tél : 05.49.68.16.25
fax : 05.49.68.16.09
service.patrimoine@ville-thouars.fr
> Tous les "Hist'thouars"